Aller au contenu

Alèksandr Hrdostè

Abaleconien(ne)

Réputation sur la communauté

5 Neutral

1 abonné

À propos de Alèksandr Hrdostè

  • Date de naissance 28/04/1956

Informations personnelles

  • Commune
    Pjednè

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Alèksandr Hrdostè

    Recours

    Donc il y a une décision - même implicite - de retrait de la nationalité. Dire qu'il n'y a pas de décision est erroné.
  2. Alèksandr Hrdostè

    Retour à Abalecon

    Il est quand même incroyable qu'une législation aussi simple soit aussi mal appliquée par l'administration. J'ai bien peur que le Ton gouvernement ne fasse pas son travail de manière adéquate !
  3. Alèksandr Hrdostè

    Retour à Abalecon

    Je note quelques divergences cependant : - Le règlement d'application de la loi sur le séjour évoque une taxe - énorme - de 150 N pour retrouver la citoyenneté. - Le store propose d'acheter des droits à la citoyenneté pour un montant de 50 N - Le document d'accueil de l'aéroport indique qu'il suffit de poster un message pour retrouver la citoyenneté. Quelle est la bonne règle ?
  4. Alèksandr Hrdostè

    Recours

    Si je comprends bien, s'il n'y a pas de décision, je n'ai pas perdu la nationalité abaleconienne ?
  5. Alèksandr Hrdostè

    Recours

    Madame la Présidente du Tribunal suprême, Conformément à l'article 54 de la constitution de la République d'Abalecon, je saisis le Tribunal suprême d'un recours en annulation d'une décision de retrait de la nationalité abaleconienne. La décision invoquée, qui m'a été notifiée ce jour, est la suivante : Je sollicite l'annulation de cette décision aux motifs suivants : Sur la forme, cette décision ne respecte pas les formes juridiques autorisées par la Constitution : loi, règlement matriarcal ou arrêté. Il aurait fallu qu'un arrêté soit pris par le Chancelier de la Matriarche sur le fondement du règlement d'application de la loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté du 14 avril 2018, conformément à l'article 30 de la Constitution ; Cette décision aurait du être publiée sur Abalex, conformément à l'article 54 de la Constitution ; Sur le fond, cette décision se base sur un fondement réglementaire inconstitutionnel. En effet, l'article 4 de la constitution reconnait l'égalité entre les citoyens abaleconiens. Or, le règlement d'application de la loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté du 14 avril 2018 crée une situation inégalitaire en fonction d'un seul critère de date (avant et après publication dudit règlement sur Abalex). Il créé ainsi une rupture d'égalité entre les citoyens, lesquels devant être traités de manière égale selon la constitution ; Je demande donc l'annulation de cette décision au motif que celle-ci est entachée d'inconstitutionnalité. Restant à votre entière disposition pour tout complément, Respectueusement. Alèksandr Hrdostè
  6. Alèksandr Hrdostè

    Retour à Abalecon

    Plus de citoyenneté admettons, mais plus de nationalité c’est fort de Golòvina ça ! Sortez moi le texte qui précise les conditions de retrait et la décision individuelle me retirant la nationalité je vous prie ! Hrdoste frétillait intérieurement : c’etait la première fois qu’il envisageait un recours contre les lois de la République alors qu’il avait accueilli tant de recours au Conseil lorsqu’il y siégeait...
  7. Alèksandr Hrdostè

    Le bar

    L’idée me plaît mais Hrdostè n’a pas l’aura d’un Jacky Deluma et il n’est pas mort (malheureusement)
  8. Alèksandr Hrdostè

    Le bar

    Et si on faisait grimper le compteur jusqu’à 1000 messages ? ☺️
  9. Alèksandr Hrdostè

    Retour à Abalecon

    L’avion se posa sur le tarmac avec trois heures de retard. Hrdoste n’était pas surpris : la ponctualité n’était pas le fort des compagnies de transports publics abaleconiennes. Après un long exil, Hrdoste touchait avec plaisir le sol abaleconien. Il se murmurait que le système matriarcal était à bout de souffle. L’occasion était trop belle pour Hrdoste, autrefois compagnon de route de Straviskova, qu’il avait suivie même dans ses pires excès. La Matriarche n’etait pourtant plus que l’ombre d’elle même et le temps était venu de rétablir le pays. Sa conception légaliste l’empechait de se lancer dans un coup d’Etat. Aussi il était décidé à utiliser les moyens légaux pour parvenir à ses fins. Il se présenta aux douanes pour demander à rencontrer la Matriarche.
  10. Alèksandr Hrdostè

    Assemblée constituante abaleconienne

    Je suis candidat.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de témoins de connexion, vous acceptez l'utilisation des cookies.