Aller au contenu

Pjotr Stravìsk

Abaleconien(ne)

Tout ce qui a été posté par Pjotr Stravìsk

  1. Constitution de la République d'Abalecon

    Les citoyens membres de l'ALPHA, présents, ponctuèrent ce brillant discours par un tonnerre d'acclamations et d'applaudissements.
  2. Traité entre la Ligue éburnéenne décanale et Abalecon

    Je pense que nous pouvons ouvrir le vote.
  3. Traité entre la Ligue éburnéenne décanale et Abalecon

    En tant que Chancelier, je viens défendre ce texte. Bon, comme je suppose que tout le monde ici sait lire, je vais sobrement résumer : il s'agit d'instaurer une reconnaissance mutuelle entre notre pays et la Ligue Eburnéenne Décanale. Pour ma part, je soutiens le texte, la LED étant une nation honorable et respectable.
  4. Traité entre la république populaire de Valdisky et Abalecon

    Là aussi, je pense que nous pouvons ouvrir le vote !
  5. Traité entre la république populaire de Valdisky et Abalecon

    Toujours en ma qualité de Chancelier, je voudrais préciser au cas où cela ne serait pas évident pour l'abruti moyen, que ce texte vise à reconnaitre le Valdisky et versa-vice. Bref, je soutiens le projet.
  6. Procédure législative

    Serais-je en train de devenir presbyte ? Ah non, c'est juste le sexto de Nat qui m'a déconcentré... Ahem... Bon, le devoir conjugal m'appelle, je te laisse le soin de rédiger ce qu'il faut !
  7. Procédure législative

    Je suis favorable à un tel projet et je pense qu'il doit passer par une loi pour ne pas être discutable, quitte à l'apppeler Règlement de l'Asàt. Pour le bureau, cela me parait une belle avancée. Par contre, il va y avoir un problème constitutionnel, puisque le poste de "Président de l'Asàt" n'est pas prévu par la constitution. Je serais plutôt d'avis de laisser cette gestion à l'administration abaleconienne, faudrait pas non plus que nos impôts servent juste à leur payer leur sieste ! Pour les durées, je proposerais plutôt : - 5 jours pour le débat - 2 jours pour le vote Ce qui fait un délai d'une semaine pour l'adoption d'un projet. Pour les amendements, ça dépend comment on regarde la chose. Le fait d'avoir plusieurs versions d'un même texte permet de choisir directement celui que l'on veut voir appliquer, sans avoir à se taper les votes pour chaque amendement. Pour le coup je trouve le fonctionnement actuel beaucoup plus efficace. Pour l'argumentaire, oui, c'est nécessaire.
  8. Vote du projet de loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté

    Je crois bien que le vote est terminé !
  9. Projet de loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté

    Il faudrait que nous passions rapidement au vote de sorte d'avoir enfin bouclé les textes de départ de d'enclencher le processus électoral, non ?
  10. Projet de loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté

    Je soutiens la proposition de Nataliya !
  11. Vote du projet de loi sur le code électoral

    A voté !
  12. Projet de loi sur les élections générales

    Parfait !
  13. Projet de loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté

    Ben, amendez ?
  14. Projet de loi sur les élections générales

    Tenant compte de tout ça, voici ma proposition, corrigée suite à nos échanges. Annule et remplace la précédente. Code électoral Titre I - Du Gouvernement de la Matriarche Article I.1 - Les élections générales sont organisées, de façon régulière, tous les trois mois, sous la forme d'un scrutin majoritaire, plurinominal à liste. Elles visent à désigner le Gouvernement de la Matriarche. Article I.2 - Les listes doivent comporter entre 3 et 7 citoyens. Une liste peut comprendre des citoyens non joués mais doit toujours avoir au moins un citoyen actif. Article I.3 - Sont éligibles, tous les citoyens tels que définis au titre précédent. Article I.4 - Le dépôt des listes débute 21 jours avant le terme du Gouvernement de la Matriarche en fonction. Il dure 5 jours. Les listes doivent être envoyées à la Matriarche qui dresse, au terme du dépôt, un arrêté des candidatures. Article I.5 - La période de campagne débute dès publication de l'arrêté des candidatures sur Abàlex. Elle dure 7 jours. Article I.6 - Au terme de la période de campagne, la Matriarche ouvre le vote. Celui-ci dure 3 jours. Article I.7 - A l'issue du vote, la Matriarche proclame les résultats des élections générales par la publication d'un arrêté de proclamation des résultats. La liste qui obtient le plus de voix est proclamée gagnante. Article I.8 - Au plus tard, 3 jours après la promulgation de l'arrêté de proclamation des résultats, la Matriarche nomme, par décret, le Chancelier. Celui-ci doit être issu de la liste proclamée gagnante et être un citoyen actif. Article I.9 - La Matriarche peut révoquer le Gouvernement à tout instant. Dans ce cas, des élections générales anticipées sont organisées, 21 jours après le decret de révocation. Le Gouvernement élu assure le terme du mandat qu'il restait au Gouvernement révoqué. Article I.10 - Les arrêtés et les décrets prévus à l'article I.4, I.7, I.8 et I.9 peuvent faire l'objet d'un recours devant la Kenbèt, dans les 24 heures suivant leur promulgation. Titre II - De la Kenbèt Article II.1 - Les élections à la Kenbèt sont organisées dans les Communes, tous les six mois, sous la forme d'un scrutin majoritaire, uninominal. Elles visent à désigner, dans chaque Commune une citoyenne qui siègera à la Kenbèt. Article II.2 - Sont éligibles, tous les citoyens, tels que définis au titre précédent, de sexe féminin exclusivement. Article II.3 - Le dépôt des candidatures débute 21 jours avant le terme de la législature. Il dure 5 jours. Les listes doivent être envoyées à la Commune de rattachement ou, à défaut à la Matriarche, qui dresse, au terme du dépôt, un arrêté des candidatures. Article II.4 - La période de campagne débute dès publication de l'arrêté des candidatures sur Abàlex. Elle dure 7 jours. Article II.5 - Au terme de la période de campagne, chaque Commune, ou à défaut la Matriarche dans chacune d'elle, ouvre le vote. Celui-ci dure 3 jours. Article II.6 - A l'issue du vote, la Commune, ou à défaut la Matriarche proclame les résultats des élections à la Kenbèt par la publication d'un arrêté de proclamation des résultats. La candidate qui obtient le plus de voix est proclamée gagnante. Article II.7 - Les arrêtés prévus à l'article II.3 et II.6 peuvent faire l'objet d'un recours devant la Kenbèt, dans les 24 heures suivant leur promulgation.
  15. Projet de loi sur le séjour, la nationalité et la citoyenneté

    Presque parfait ! L'éligibilité doit selon moi relever du code électoral, sinon les deux textes vont se contredire. Je serais également d'avis d'intégrer les critères suivant à l'obtention de la citoyenneté : - avoir la nationalité abaleconienne ou être originaire du Gazdàjegot ;- être sur le territoire depuis au moins 10 jours ;- avoir un niveau de réputation supérieur ou égale à 5 ;- ne pas être frappé par une peine de privation des droits civiques. J'ai modéré la proposition de base pour qu'elle puisse faire davantage consensus.
  16. Projet de loi sur les élections générales

    Ah oui beaucoup plus clair !!! Je fais les corrections dès que je rentre chez moi.
  17. Projet de loi sur les élections générales

    Il y a du y avoir méprise avec ce que j'ai pris de ta première proposition en fait. Pour le coup, c'est moi qui suis perdu.
  18. Vote de la loi sur la prime de bienvenue

    Lodukova, si vous aimez tant les étrangers, émigrez donc dans un autre pays ! Ca nous fera des vacances !
  19. Projet de loi sur les élections générales

    J'avais commencé à travailler dessus, mais j'étais un peu à tâtons sur bien des choses. Et je ne parle pas de tes Seins. La version proposée m'a pas mal aidé à compléter ce que j'avais fait de mon côté. Dans la mesure où la citoyenneté est étroitement mêlée au droit de vote, puisqu'il suffit d'être citoyen pour être électeur (cf Constitution), voilà ce que je propose, comme texte : Loi sur la citoyenneté et les élections Titre I - Du statut de citoyen Article I.1 - Le statut de citoyen s'obtient automatiquement dès lors que l'individu respecte ces conditions : - avoir la nationalité abaleconienne ou être originaire du Gazdàjegot ; - être sur le territoire depuis au moins 15 jours ; - avoir un niveau de réputation supérieur ou égale à 50 ; - ne pas être frappé par une peine de privation des droits civiques. Article I.2 - Le statut de citoyen ouvre au droit de vote et de débat au sein de l'Asàt. Article I.3 - Le statut de citoyen est automatiquement retiré dans les cas suivants : - en cas de condamnation prévue par la loi pénale ; - en cas d'absence prolongée supérieure à 20 jours consécutifs. Titre II - Du Gouvernement de la Matriarche Article II.1 - Les élections générales sont organisées, de façon régulière, tous les trois mois, sous la forme d'un scrutin majoritaire, plurinominal à liste. Elles visent à désigner le Gouvernement de la Matriarche. Article II.2 - Les listes doivent comporter entre 3 et 7 citoyens. Une liste peut comprendre des citoyens non joués mais doit toujours avoir au moins un citoyen actif. Article II.3 - Sont éligibles, tous les citoyens tels que définis au titre précédent. Article II.4 - Le dépôt des listes débute 21 jours avant le terme du Gouvernement de la Matriarche en fonction. Il dure 5 jours. Les listes doivent être envoyées à la Matriarche qui dresse, au terme du dépôt, un arrêté des candidatures. Article II.5 - La période de campagne débute dès publication de l'arrêté des candidatures sur Abàlex. Elle dure 7 jours. Article II.6 - Au terme de la période de campagne, la Matriarche ouvre le vote. Celui-ci dure 3 jours. Article II.7 - A l'issue du vote, la Matriarche proclame les résultats des élections générales par la publication d'un arrêté de proclamation des résultats. La liste qui obtient le plus de voix est proclamée gagnante. Article II.8 - Au plus tard, 3 jours après la promulgation de l'arrêté de proclamation des résultats, la Matriarche nomme, par décret, le Chancelier. Celui-ci doit être issu de la liste proclamée gagnante et être un citoyen actif. Article II.9 - La Matriarche peut révoquer le Gouvernement à tout instant. Dans ce cas, des élections générales anticipées sont organisées, 21 jours après le decret de révocation. Le Gouvernement élu assure le terme du mandat qu'il restait au Gouvernement révoqué. Article II.10 - La Kenbèt dispose d'un droit de recours contre les arrêtés et les décrets prévus à l'article II.4, II.7 II.8 et II.9 qu'elle peut exercer dans les 24 heures suivant leur promulgation. Titre III - De la Kenbèt Article III.1 - Les élections à la Kenbèt sont organisées dans les Communes, tous les six mois, sous la forme d'un scrutin majoritaire, uninominal. Elles visent à désigner, dans chaque Commune une citoyenne qui siègera à la Kenbèt. Article III.2 - Sont éligibles, tous les citoyens, tels que définis au titre précédent, de sexe féminin exclusivement. Article III.3 - Le dépôt des candidatures débute 21 jours avant le terme de la législature. Il dure 5 jours. Les listes doivent être envoyées à la Commune de rattachement ou, à défaut à la Matriarche, qui dresse, au terme du dépôt, un arrêté des candidatures. Article III.4 - La période de campagne débute dès publication de l'arrêté des candidatures sur Abàlex. Elle dure 7 jours. Article III.5 - Au terme de la période de campagne, chaque Commune, ou à défaut la Matriarche dans chacune d'elle, ouvre le vote. Celui-ci dure 3 jours. Article III.6 - A l'issue du vote, la Commune, ou à défaut la Matriarche proclame les résultats des élections à la Kenbèt par la publication d'un arrêté de proclamation des résultats. La candidate qui obtient le plus de voix est proclamée gagnante. Article III.7 - La Kenbèt dispose d'un droit de recours contre les arrêtés prévus à l'article III.3 et III.6 qu'elle peut exercer dans les 24 heures suivant leur promulgation.
  20. Vote de la loi sur la prime de bienvenue

    A voté. Mettons la grosse poutre à la dégénérée de Lodukova ! Mais n'oublie pas la protection, qui sait les maladies qu'elle colporte !
  21. Loi sur la prime de bienvenue

    De toute façon, soyons lucides, ce projet ne sera jamais adopté. J'ai seulement proposé des amendements pour que ça soit moins pire et digne qu'on organise un vote là-dessus. Parce que franchement, le petit morceau de papier cul que Lodukova nous a posé est une honte, que dis-je, un outrage ! L'état devrait engager des poursuites pour cet affront. Que le projet amendé, ou pas, soit accepté ou non, je m'en fous force 1000 !
  22. Loi sur la prime de bienvenue

    Non, un test de culture générale et de beauté. Je vous déconseille de le tenter, vous vous humiliez déjà naturellement rien qu'en existant, inutile d'en rajouter.
  23. Loi sur la prime de bienvenue

    Ce qui est stupide, c'est votre projet à article unique. Il ne s'agit pas d'une erreur. Ceux qui ont la nationalité abaleconienne et qui reviennent, doivent passer ce test pour obtenir la prime, ce n'est pas une obligation, juste un encouragement à ce qu'ils restent ici et soient actifs. Ceux qui n'ont pas la nationalité abaleconienne ne percevront que dalle. Nos citoyens d'abord. Quant à la taxe, elle vient corriger un défaut majeur de votre projet. Elle vient le financer. Le PSC pense que l'argent pousse au bout de vos doigts, grand bien lui fasse ! La vérite, c'est que l'argent, il faut aller le chercher. Cette taxe s'appliquera donc à tous ceux qui partent et qui reviennent ainsi qu'aux étrangers. C'est l'ordre naturel des choses que de demander d'abord un effort pour le pays que l'on veut intégrer. Vous allez voir que ça va faire un gros ménage et calmer tous ceux qui viendraient chez nous pour profiter des avantages et des conditions de vie d'Abalecon. Nous mettrons en valeur la loyauté et le patriotisme fiscal, d'entrée !
  24. Loi sur la prime de bienvenue

    Je propose les amendements suivants : Amendement n°1 : Amendement n°2 :
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de témoins de connexion, vous acceptez l'utilisation des cookies.