À propos

Une micronation virtuelle

Abalecon est une micronation virtuelle. C’est un jeu gratuit sur internet qui simule un pays, avec ses institutions, son histoire, sa géographie ou son économie.

Les joueurs incarnent un ou plusieurs personnages qui font vivre le pays, principalement sur le forum. C’est donc un jeu écrit où chacun laisse libre cours à son imagination, tout en respectant le contexte dans lequel le personnage évolue, comme par exemple les institutions ou les règles de la société abaleconienne.

L’implication dans la vie du pays est importante à double titre : elle fait vivre la nation abaleconienne et son système économique et elle donne tout son intérêt au jeu. C’est la raison pour laquelle le système économique a été bâti pour favoriser l’engagement des joueurs.

Notre pays en quelques mots

carte physique d’Abalecon

Abalecon existe sur internet depuis novembre 2006. Le pays tel que nous le connaissons aujourd’hui est né d’une révolution contre un dictateur : le général Hidenbourg. Cette révolution, appelée la Révolution de Dentelle, a conduit à la proclamation de la République et la mise en place d’une Constitution, toujours en vigueur, en 2007.

La République d’Abalecon présente une spécificité majeure par rapport à d’autres micronations : la place de la femme. Dans notre pays, ce sont les femmes qui dirigent et sont représentées dans les institutions.

Abalecon est un pays démocratique où chaque personnage peut participer à la vie du pays au travers des différentes institutions, comme par exemple l’Assemblée des citoyennes.

La République est organisée de manière fédérale : l’administration matriarcale (constitué du Conseil matriarcal, qui exerce le pouvoir exécutif, du Grand Conseil, qui exerce le pouvoir législatif, a des compétences particulières (diplomatie, armée, finances, économie, immigration,…) et les communes exercent toutes les autres compétences. 

le drapeau abaleconien

Il y a officiellement sept communes dans notre pays, qui apparaissent sur le drapeau abaleconien. Néanmoins, le choix a été fait de ne simuler que 3 d’entre elles : Pjednè (la capitale), Vatfèr et Bradònör. 

Outre la place particulière accordée à la femme, la société abaleconienne se distingue également par l’importance consacrée à la religion : le culte de Simà. La déesse-mère protège les abaleconiens et son culte inscrit le pays dans une histoire millénaire : la civilisation gémélis. 

Aujourd’hui le pays est traversé par deux courants. Un courant conservateur, porté par le Bloc National Siméen tient à préserver la place de la femme, l’importance de la religion et dans une certaine mesure l’isolement du pays à l’international. De l’autre côté de l’échiquier politique, le Parti Sans Conservateurs(PSC) propose au contraire l’égalité homme-femme et une ouverture à l’internationale. Au centre, le parti Aleàncse Csivìche propose une troisième voie plus modérée.