Découvrir Abalecon

Présente sur internet depuis 2006, Abalecon est une micronation virtuelle. Notre petit pays dispose donc de ses propres institutions, de son histoire, d’une culture particulière. Comme tout pays, nous avons une géographie, un hymne national et même une religion. Prenez le temps de lire ces quelques lignes pour mieux découvrir à Abalecon et, qui sait, nous rejoindre !

Géographie physique

Abalecon est un pays d’une superficie d’environ 200 000 km². Le mont Simà, sommet sacré pour les abaleconiens, culmine à 1800 m d’altitude et est la plus haute montagne du pays.

Abalecon est un petit faiblement peuplé, avec 7 millions d’habitants. La population se concentre essentiellement dans les villes et dans la plaine.

Le pays est coupé en deux par la chaine des Catpàt.

Histoire

Abalecon appartient à la civilisation gémélis dont l’histoire légendaire commence dans le continent sud. Deux jumeaux, Simà et Fivòs, sont à l’origine de cette civilisation qui se séparera en deux lorsqu’elle quittera le continent. Victimes d’une terrible guerre contre les tribus Yans, les gémélis décidèrent de s’exiler. Les descendants de Simà prirent la mer et se dirigèrent vers l’ouest pour fonder Abalecon. La première cité fondée est Pjednè, à l’abri d’un golfe profond. Les abaleconiens prient encore Simà et les divinités de l’Heptade, comme leurs frères élysians dont ils ont été séparés pendant des siècles. Aujourd’hui, les relations entre les deux peuples ont repris, dans l’espoir de créer la civilisation gémélis des origines autour d’une association unique : le Gazdàjegot.

Histoire récente

L’histoire récente commence avec la Révolution de Dentelle qui met fin à la dictature du général Hidenbourg.

25 novembre 2006

Révolution de Dentelle

Abalecon apparait sur internet pour la première fois à l’occasion de la Révolution de Dentelle qui renverse le dictateur Hidenburg

25 novembre 2006
20 mai 2007

Adoption de la Constitution

La Constitution est adoptée. Elle met en place une république fédérale.

20 mai 2007
01 août 2008

Création de la chancellerie

Lindà Sagàsti devient la première chancelière d’Abalecon

01 août 2008
16 juin 2011

Proclamation de l’Empire

La Chancelière Straviskova proclame l’Empire

16 juin 2011
23 mars 2013

Proclamation de la République matriarcale

L’Empire est aboli et remplacé par une République matriarcale

23 mars 2013

Les symboles

Le drapeau abaleconien

Le drapeau abaleconien

Le drapeau abaleconien est constitué de deux bandes jaune et bleue. Les sept tours symbolisent les sept tribus abaleconiennes. Au-dessus, le soleil et la lune sont les symboles gémélis de Fivos et Simà. Les deux divinités constituent le coeur de la théologie gémélis à laquelle est rattaché le culte de Simà. C’est toute la civilisation gémélis qui est rappelée ici.

Le blason matriarcal

Blason matriarcal

La matriarche dispose de son propre blason, qui reprend en partie les symboles figurant sur le drapeau. Le sept tribus fondatrices d’Abalecon sont représentées par les sept branches qui entourent le blason. Au coeur du blason, la Matriarche protégeant Abalecon de ses ennemis est entourée de Simà, la lune, et de Fivòs, le soleil.

L’hymne national

L’hymne national est Réveille-toi, fille de Simà.

La société abaleconienne

La société abaleconienne accorde une place prépondérante aux femmes. Elles seules disposent de la citoyenneté et de l’exercice du pouvoir religieux et politique.

Les communes abaleconiennes

Le pays est organisé administrativement autour de 3 communes : Pjedné, qui est aussi la capitale, Vatfèr et Bradònör.

Pjedné

Située sur les côtes, à l’embouchure de la Mariza, Pjedné est la capitale d’Abalecon.

Vatfèr

Blottie au pied du mont Simà, Vatfèr est la deuxième commune d’Abalecon. La commune est située dans la chaine des Catpàt, ce qui en fait un endroit touristique très accueillant.

Bradònör

Cœur ouvrier du pays, Bradònör est la commune la plus contestataire d’Abalecon. Elle est située au milieu des grandes plaines du sud est d’Abalecon.

Cette petite vidéo vous donnera un aperçu rapide de notre pays et vous donnera peut-être envie de nous rendre visite ! A bientôt à Abalecon.