Loi sur la nationalité abaleconienne  

  RSS
Natacha Straviskova
(@natstraviskova)
Citoyennes
167 Natatofs
Situation personnelle:

La Matriarche d’Abalecon, 

Le Conseil de la Republique entendu,

L’Assemblée des citoyennes ayant donné son assentiment, 

Décide

  1. La nationalité abaleconienne est conférée par décision de la Matriarche.
  2. La nationalité abaleconienne est conférée de droit à l’enfant né à Abalecon d’une mère abaleconienne.
  3. La nationalité abaleconienne est conférée sur décision de la Matriarche à l’étranger qui en fait la demande et qui satisfait aux conditions posées par Elle.
  4. La réintégration dans la nationalité abaleconienne est conférée sur décision de la Matriarche à l’étranger qui en fait la demande et qui satisfait aux conditions posées par Elle.
  5. Nul ne peut se voir conférer la nationalité abaleconienne s’il est titulaire d’une autre nationalité.
  6. Par dérogation au point 5, la nationalité abaleconienne peut être conférée sur décision de la Matriarche au ressortissant d’un État membre du Gazdajegot.
  7. La nationalité abaleconienne ne peut être retirée que par une décision de justice matriarcale.
  8. L’inactivité constitue un délit passible du retrait de la nationalité et de la confiscation des biens. Elle est constituée dès lors qu’un individu ne participe pas à la vie publique du pays pendant plus de deux mois sans en avoir averti au préalable la Matriarche.
This topic was modified Il y a 1 mois by Natacha Straviskova
This topic was modified Il y a 1 mois 2 times by Abalecon
Quote
Posté : 21 octobre 2019 10:12
Dimitri Malakov
(@dimitri-malakov)
94 Natatofs
Situation personnelle:

La vision de la société qui est portée par ce projet me semble malheureusement négative. Je regrette que la nationalité puisse être retirée et générer ainsi des personnes apatrides.

Il me semble fondamental que toute femme et tout homme né d'une mère abaleconienne puisse rester abaleconien quoiqu'il advienne.

Très Honorable Matriarche, je te demande d'y réfléchir intensément et de ne pas lier la nationalité à la citoyenneté. Nous sommes tous des enfants de Simà, il ne peut y avoir pire châtiment que d'être renié.

Ne touchons pas à la nationalité qui est sacrée et qui est l'essence même de tout individu, je t'en conjure.

RépondreQuote
Posté : 21 octobre 2019 21:46
Pjotr Stravìsk
(@pjotr-stravisk)
103 Natatofs
Situation personnelle:

Qu'on apporte à ce cloporte une digue buccale parce qu'il va finir par lécher le cul de tout le monde...

Être abaleconien ce n'est pas un droit. Ce doit être un trophée ! Ce doit être mérité. Ceux qui ne sont pas méritants, c'est simple : dehors.

Simà ne doit pas tolérer que des blattes impures souillent son peuple. Mais qu'est-ce qu'un mécréant peut bien comprendre à cela ?

Matriarche, en tant que mâle, je me désolidarise des paroles scandaleuses proférées par ce micro-phallus ambulant !

RépondreQuote
Posté : 21 octobre 2019 22:34
Nataliya Cosniteis
(@nataliya-cosniteis)
Citoyennes
96 Natatofs
Situation personnelle:

Très Honorable Matriarche, je t’interpelle ici mais la Sedszat n’est en aucun cas une assemblée où les hommes pourraient donner un avis parce qu’ils n’en ont pas le droit à l’Assemblée des citoyennes ! Il est grand temps de chasser cette mauvaise habitude et ceux qui l’ont initiée !

Quant au projet, je m’exprimerai là où les discussions doivent se tenir et pas ici.

RépondreQuote
Posté : 21 octobre 2019 23:27
Natacha Straviskova
(@natstraviskova)
Citoyennes
167 Natatofs
Situation personnelle:
Posté par: @dimitri-malakov

 

Il me semble fondamental que toute femme et tout homme né d'une mère abaleconienne puisse rester abaleconien quoiqu'il advienne.

Le nationalité ne pourra être retirée que sur décision de justice, contrairement à la citoyenneté,  ce qui constitue une garantie supplémentaire contre l’arbitraire. Je pense au contraire que les actes commis contre le pays - et l’inactivité en fait partie car elle contribue à affaiblir Abalecon - doivent entraîner une privation de la nationalité. 

Posté par: @nataliya-cosniteis

Très Honorable Matriarche, je t’interpelle ici mais la Sedszat n’est en aucun cas une assemblée où les hommes pourraient donner un avis parce qu’ils n’en ont pas le droit à l’Assemblée des citoyennes ! Il est grand temps de chasser cette mauvaise habitude et ceux qui l’ont initiée !

Je te rejoins sur le fond. Le Conseil de la République n’est pas une assemblée et n’a pas vocation à se substituer à l’assemblée des citoyennes. J’ai présenté ces propositions au CR pour respecter la constitution. Les débats qui ont lieu ici ne seront pas considérés comme des débats parlementaires, lesquels se tiendront à l’Assemblée. Neanmoins, je constate que les abaleconien.ne.s souhaitent participer à la vie publique et donner leur avis quant à ces sujets de société. Je ne peux qu’encourager le renouveau démocratique du pays et les divergences d’opinion. Reste que l’Assemblée restera la seule à donner son assentiment à ces propositions.

RépondreQuote
Posté : 22 octobre 2019 06:36
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Vous pouvez débattre sur cette proposition.

RépondreQuote
Posté : 23 octobre 2019 06:42
Nataliya Cosniteis
(@nataliya-cosniteis)
Citoyennes
96 Natatofs
Situation personnelle:
Posté par: @natstraviskova

 

  • La nationalité abaleconienne est conférée par décision de la Matriarche.
  • La nationalité abaleconienne est conférée de droit à l’enfant né à Abalecon d’une mère abaleconienne.
  • La nationalité abaleconienne est conférée sur décision de la Matriarche à l’étranger qui en fait la demande et qui satisfait aux conditions posées par Elle. L'étranger doit être titulaire d'une autorisation en cours de validité, ne pas constituer une menace à la sécurité et à l'ordre public et s'être intégré dans la communauté abaleconienne. Lors de son admission à la nationalité abaleconienne, il prête le serment suivant devant la Matriarche : "Je jure devant Simà d'être fidèle à la République et à la Matriarche d'Abalecon, qu'Elle soit mille fois bénie et que Simà lui vienne en aide, d'observer la constitution et les lois, de respecter les coutumes, de justifier par mes actes et mon comportement de mon adhésion à la communauté abaleconienne et de contribuer à la maintenir libre et prospère."
  • La réintégration dans la nationalité abaleconienne est conférée sur décision de la Matriarche à l’étranger qui en fait la demande et qui satisfait aux conditions posées par Elle.
  • Nul ne peut se voir conférer la nationalité abaleconienne s’il est titulaire d’une autre nationalité.
  • Par dérogation au point 5, la nationalité abaleconienne peut être conférée sur décision de la Matriarche au ressortissant d’un État membre du Gazdajegot.
  • La nationalité abaleconienne ne peut être retirée que par une décision de justice matriarcale ou si l'abaleconien fait expressément une demande de retrait.
  • L’inactivité constitue un délit passible du retrait de la nationalité et de la confiscation des biens. Elle est constituée dès lors qu’un individu ne participe pas à la vie publique du pays pendant plus de deux mois sans en avoir averti au préalable la Matriarche.

 

Voici ma proposition modifiée en rouge.

RépondreQuote
Posté : 24 octobre 2019 18:34
Natacha Straviskova
(@natstraviskova)
Citoyennes
167 Natatofs
Situation personnelle:

J'accepte ces propositions.

RépondreQuote
Posté : 24 octobre 2019 18:44
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Le projet de loi est mis au vote.

RépondreQuote
Posté : 24 octobre 2019 18:56
Nataliya Cosniteis
(@nataliya-cosniteis)
Citoyennes
96 Natatofs
Situation personnelle:

Favorable

RépondreQuote
Posté : 24 octobre 2019 22:13
Natacha Straviskova
(@natstraviskova)
Citoyennes
167 Natatofs
Situation personnelle:

Pour

RépondreQuote
Posté : 25 octobre 2019 07:41
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Loi adoptée

RépondreQuote
Posté : 25 octobre 2019 07:41
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Loi adoptée.

RépondreQuote
Posté : 31 octobre 2019 17:02