Pjotr Stravìsk  

  RSS
Pjotr Stravìsk
(@pjotr-stravisk)
103 Natatofs
Situation personnelle:

Quand Pjotr débarqua à la douane, on pouvait lire sur son visage qu'il n'était pas d'humeur. Il doubla tout le monde et arriva au niveau du guichet. Il posa brutalement sa carte d'identité devant le nez du fonctionnaire et lui dit :

"Il va falloir m'expliquer pourquoi cette carte d'identité, MA carte d'identité, ne passe plus les bornes... et me l'expliquer très vite..."

Ambiance...

Quote
Posté : 27 août 2019 23:40
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Tu n'est pas dans la bonne file. Ici ce sont les guichets réservés aux honnêtes citoyennes. Le guichet réservé aux hommes impurs est situé de l'autre côté de l'aéroport. Alors laisse nous faire notre travail !

Personne suivante !

RépondreQuote
Posté : 31 août 2019 12:39
Pjotr Stravìsk
(@pjotr-stravisk)
103 Natatofs
Situation personnelle:

Pjotr rejoignit le bon guichet, tout en jurant de laver cet affront prochainement...

RépondreQuote
Posté : 3 septembre 2019 22:05
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Suivant !

Le guichetier aperçut alors l'époux de la Matriarche. "Oh non, pas encore lui..." se dit-il.

L'époux de la Très honorable Matriarche aurait-il besoin des services des douanes abaleconiennes ?

RépondreQuote
Posté : 6 septembre 2019 13:39
Pjotr Stravìsk
(@pjotr-stravisk)
103 Natatofs
Situation personnelle:

- A votre avis ? Je suis venu faire la queue jusqu'ici pour le bon plaisir de vous parler ?

Pjotr leva les yeux au ciel et posa sa carte d'identité sur le guichet :

- Elle ne passe plus les bornes. Aucune borne. Je veux savoir pourquoi. Y'a intérêt à y avoir une très bonne raison...

RépondreQuote
Posté : 10 septembre 2019 11:32
Dimitri Malakov
(@dimitri-malakov)
94 Natatofs
Situation personnelle:

En passant par là, Dimitri entendit des éclats de voix. En se tournant et en voyant Pjotr s'énerver contre le malheureux fonctionnaire, il leva les yeux au ciel. Décidément, ce que le roquet de la Matriarche avait -prétendûment- entre les jambes semblait bien lui manquer dans le cerveau...

Il se garda d'exprimer ce sentiment à voix haute. C'est que celui qu'on nommait "La Sublime Poutre" avait aussi le bras long... et pouvait aisément lui faire regretter n'importe quelle parole. Autant éviter de s'attirer des ennuis... Le combat des idées se jouait ailleurs, avec des personnes plus intelligentes et surtout plus civilisées...

RépondreQuote
Posté : 2 octobre 2019 14:11
Abalecon
(@abalecon)
Admin
12 Natatofs
Situation personnelle:

Le fonctionnaire examina la carte d'identité.

- Elle est périmée. Tes relations ne t'exonèrent de disposer d'un document en règle. Les règles établies par notre Matriarche, qu'Elle soit mille fois bénie et que Simà lui vienne en aide, s'appliquent à chaque abaleconien, fut-il son époux.

RépondreQuote
Posté : 11 octobre 2019 10:55