4ème Législature : Loi de nomination dans l’Ordre du Croissant

Grand Conseil
Répondre
Avatar du membre
Aleàncse Csivìche
Messages : 26
Enregistré le : 19 mars 2021, 06:34
Solde : 29,276.00 N

29 août 2021, 12:50

Exposé des motifs

La Loi sur l’Ordre du Croissant et la Médaille du Mérite confie au Grand Conseil le droit de nomination et de promotion dans l’Ordre, à raison d’une loi par législature. Nous souhaitons faire la première promotion, dans un objectif de réconciliation nationale, en nommant des personnalités issues des trois formations politiques importantes de notre pays et compte tenu de leur investissement pour la République.

Texte proposé

Article unique. Le Grand Conseil décide, vu la loi sur l’Ordre du Croissant et la Médaille du Mérite, de nommer :

Au Grade de Chevalière

- Armàlina Csilàn, Matriarche d’Abalecon, Conseillère matriarcale,
- Luhsèt Lödùkeis, Conseillère matriarcale,
- Nadàlia Cosznìteis, ancienne Conseillère matriarcale.
Avatar du membre
Nadàlia Cosznìteis
Messages : 145
Enregistré le : 12 oct. 2019, 10:18
Solde : 2,796.00 N
Banque : 31,036.00 N

29 août 2021, 15:28

Nadàlia Coszìteis prit la parole :

« Je propose d’ajouter à cette première promotion Natàcha Straveis. Je rappelle quand même que Natàcha a fondé la République moderne et fut la première Matriarche de la période moderne entre 2013 et 2020. Quoiqu’on pense de la période 2009-2013, quoiqu’on pense de certaines de ses décisions, force est de constater qu’elle, par son activité, contribué à faire exister Abalecon. Rendons lui un modeste remerciement pour son investissement en la nommant dans l’Ordre du Croissant. »
Avatar du membre
Anastasya Kireis
Messages : 60
Enregistré le : 23 juil. 2020, 18:49
Solde : 4,025.00 N
Banque : 13,000.00 N

29 août 2021, 22:48

Anastasia leva les yeux au ciel lorsqu'elle entendit les éloges de Nadàlia sur Natàcha Straveis. Elle attendit que son adversaire ait terminé son laïus pour lui répondre :

- Décidément, je constate que tu n'as vraiment pas peur du ridicule... et que tu oses vraiment tout. Récompenser Natàcha Straveis ? Et puis quoi encore ? Il n'y a pas de mérite à donner pour un tyran, qui s'est approprié le pouvoir au détriment du peuple, pendant de longues années. Il n'y a pas d'honneur à reconnaitre, à quelqu'un qui s'est servi de nos croyances pour déformer la parole de Simà. La place de Straveis est devant un Tribunal, où elle doit être jugée pour ses crimes envers notre démocratie. Pas ailleurs. Et il en va de même pour toutes celles et ceux qui ont de près ou de loin, coopéré avec cette despote. Je m'oppose farouchement à ce que Natàcha Straveis soit nommé dans l'Ordre du Croissant. Le simple fait de proposer son nom, en dit long, hélas... Pourquoi provoquer encore une fois notre peuple ? Seul le BNS le sait... Triste spectacle !
Avatar du membre
Aleàncse Csivìche
Messages : 26
Enregistré le : 19 mars 2021, 06:34
Solde : 29,276.00 N

30 août 2021, 07:12

Notre parti ne souhaite pas rentrer dans ce débat. Nous pensons que la liste que nous avons proposée est équilibrée et qu’introduire un nom supplémentaire créerait un déséquilibre. C’est la raison pour laquelle nous refusons l’ajout de nom supplémentaire, quel qu’il soit.

L’objectif de l’Ordre du Croissant est de récompenser l’investissement pour notre pays, ce n’est pas qu’une médaille accrochée à la poitrine. Celles qui le portent seront ainsi récompensées pour leurs actions par leurs paires.

De telles propositions soufflent sur les braises encore chaudes d’un passé dont nous n’avons visiblement pas tourné la page et pour lequel il faudra, bientôt, que nous nous penchions avec réalisme et esprit de réconciliation.
Avatar du membre
Luhset Lodukeis
Messages : 106
Enregistré le : 26 juin 2020, 10:25
Solde : 4,305.00 N
Banque : 10,316.00 N

30 août 2021, 07:38

Luhsèt prit la parole :

- Je rejoins les propos de ma collègue Anàstasya. C’est plutôt d’un loi de bannissement dont Natàcha Straveis et sa clique, Pjotr Stravisk en tête, devrait faire l’objet.

Chères collègues d’AC, cette proposition de loi révèle les difficultés de mise en œuvre de la loi sur l’Ordre du Croissant et les petits arrangements entre amies pour l’obtention d’une médaille et surtout de la bourse qui va avec.

Je propose de surseoir à voter sur cette loi et de modifier les modalités de nomination dans l’Ordre.

Nous pourrions envisager le système suivant :

Une fois par législature, chaque citoyenne active peut, si elle le désire, proposer la nomination dans l’Ordre d’une autre citoyenne active. Lors de la réunion de l’Assemblée des citoyennes, les citoyennes votent pour toutes les personnes proposées. Celles qui obtiennent la majorité des suffrages sont nommées dans l’Ordre. Peut-être pourrions nous également limiter le nombre de citoyennes nommées lors de chaque promotion : je propose qu’une seule personne par législature soit nommée - quel que soit le grade. Nous éviterons ainsi d’avoir nommé toutes les citoyennes actives d’ici six mois !

J’ajoute qu’attribuer une bourse de 3000 N c’est très bien, mais sur la base de quel budget ? Aucun crédit n’est prévu pour cela…D’ailleurs aucun crédit n’est prévu tout court !
Répondre