Lindà Sagàstjova (Linda Sagasti) fait sa première apparition à Abalecon le 9 décembre 2007. Elle est naturalisée abaleconienne deux jours plus tard.

Elle commence sa carrière en prenant la direction d’ATV, la télévision publique abaleconienne, le 26 décembre 2007. Elle propose ainsi une nouvelle grille avec de nombreux programmes : Flash Info, le jeu Pyradim, l’émission politique Ils en parlent.

Elle débute en politique en février 2008 en devenant Déléguée aux Affaires étrangères, dans un climat de méfiance généralisée vis-à-vis des institutions fédérales : c’est le début de la première crise institutionnelle. Le 29 juillet 2008, elle prend les rênes d’un gouvernement provisoire en se proclamant Chancelière fédérale d’Abalecon. Le 20 août 2008 elle est élue Déléguée aux Affaires étrangères d’Abalecon. A la faveur d’une réforme constitutionnelle qui modifie en profondeur les institutions abaleconiennes, elle est confirmée Chancelière fédérale.

Durant cette période, Abalecon connait sa deuxième période faste. Le pays signe de nombreux traités avec d’autres nations : Prya, Sverige, San Pedro et Frôce, et adhère à la Convention pour la Sauvegarde des Droits et Libertés fondamentales ainsi qu’au Comité d’Union des Nations.

Le 30 novembre 2008, reconnue coupable de la publication d’une affiche moquant Natàcha Stravìskova, elle est condamnée à 3 mois d’inéligibilité et 5000 N d’amende. Elle démissionne aussitôt. Elle est remplacée par Natàcha Stravìskova à la Chancellerie. Elle disparait alors de la vie publique abaleconienne.

Laisser un commentaire