La DFE annonce une refonte totale du système économique

La Déléguée aux Finances et à l’Economie, Cristina Proseis (NJ), a annoncé que le système économique d’Abalecon entrait dans une nouvelle phase avec de profondes modifications qui devraient satisfaire l’ensemble des acteurs économiques.

La Déléguée a ainsi présenté le nouveau système comme une évolution majeure. Elle a détaillé les nouveautés : les rangs, qui marquent le positionnement des acteurs économiques dans le système, ont été simplifiés. Il y a désormais trois rangs : arrivant – pour les nouveaux venus à Abalecon – apprenti et fidèle au poste. D’autres rangs seront ajoutés ultérieurement.

Le système de badges a été profondément simplifié. Un travail en commun avec la délégation aux affaires intérieures a permis de créer un parcours Premiers pas pour faciliter l’intégration des nouveaux. Ce parcours décrit précisément les étapes de l’intégration – économique – des nouveaux. Il est accessible sur une page consacrée aux nouveaux.

Les acteurs peuvent désormais acheter des objets qui offriront des fonctionnalités nouvelles. C’est l’objectif de l’atelier : permettre d’acheter mais aussi de vendre des objets. La déléguée aux finances et à l’économie a confirmé que les acteurs pourront donner, vendre ou échanger des objets.

Le système de transactions, justement, a connu une mise à jour importante : il est désormais possible de faire des transactions entre acteurs et de convertir ses natatofs en or, indispensable pour acheter à l’atelier. Les transactions seront validées par la DFE pour éviter les abus.

La déléguée annonce enfin qu’elle souhaitait mettre fin à la thésaurisation des abaleconiens. Désormais, chaque mois, les soldes des comptes en Natàtofs seront remis à zéro. Une façon d’inciter les abaleconiens à consommer dans l’atelier.

La DFE annonce qu’une loi sera présentée à l’Assemblée pour encadrer ces nouvelles fonctionnalités techniques.